Concevoir une application : Les connecteurs API

Applications mobile les connecteurs API

Les connecteurs API sont un composant essentiel de la plate-forme d’intégration hybride. C’est une approche architecturale qui permet la connection et l’intégration des applications web. Depuis Python ou bien Java, l’invocation de web-services innombrables facilite la tâche des développeurs. Ces ressources sont agnostiques en termes de langages et de systèmes d’exploitation. Les requêtes peuvent s’effectuer aussi bien sous Windows qu’Ios, en langage de programmation Net Core depuis Visual Studio Core ou en HTML, CSS et code Python pour des Apps basées sur des frameworks comme Django.

Trois lettres pour une spécification.

L’abréviation API signifie Application Programming Interface, elle comprend trois éléments importants : • L’application : c’est le runtime d’un source code qui exécute des opérations aussi bien depuis le desktop, Chrome, la ligne de commande ou une image Docker. Il peut s’agir d’un service comme Google Maps, d’un dashboard d’admin, de la gestion de référentiel Git ou d’un plugin d’analyse de sentiments de type machine-learning. L’application peut être hébergée sur Google Cloud ou AWS.

 

La programmation : l’interface de programmation d’applications est centrée sur le développeur. Il doit adapter la configuration de son code à l’API qu’il invoque. Il doit notamment respecter la référence de type et, par exemple, se conformer aux array templates décrits dans les docs des fonctions de l’API. La communication applicatif/API est souvent simplifiée par le simple envoi de variables de type string sous forme de tags.

L’interface : c’est le framework d’interaction qui autorise le mapping entre l’API, une application, des scripts ou des commandes terminal. Elle peut servir à l’authentification, au log, à des actions de config et d’automation par exemple. L’interface agit comme un parser qui retourne des codes de debug et effectue un switch vers les fonctions API pertinentes.

Trois ressources pour vos requêtes

Les API sont utiles à l’app-logic pour fédérer les applications autour de standards programmatiques. C’est notamment le cas des opérations CRUD pour database, de query MySql ou Oracle. Elles permettent de créer de véritables plugins et disposer d’extensions pour le file records import ou le média exchange. Avec une API vous développez simplement depuis, par exemple, Visual Studio Code une lib d’API pour un backend ArcGis. Depuis Studio Code vous avez aussi l’accès à des Métadonnées Apache ou aux data structures Redis.

Pour ce faire vous pouvez compter sur trois ressources API :

 

1. Les procédures : Elles font référence aux tâches ou fonctions spécifiques qu’un programme exécute. Elles sont exposées au sein d’un package qui peut résider sur le hardware de n’importe quel dispositif communicant.

2. Les protocoles : Ils décrivent le format utilisé pour communiquer des données entre applications. Les widgets Flutter, par exemple, imposent un protocole spécifique d’inter-communication.

3. Les outils : Ils sont comme un ensemble de blocs de construction, les composants nécessaires à l’édification d’un workflow d’application.

Leur utilisation se généralise

L’utilisation d’API permet au Visual Web Developer d’implémenter des pattern complexes. De l’exploitation des Php Schemas à la certification SSL en passant par la conversion d’images pixels en SVG, tout se fait par simple script interactive appelant une URL. La standardisation prônée par les API procure deux avantages de poids au développeur. D’une part il bénéficie d’un niveau d’abstraction qui raccourcit son code, d’autre part ses programmes deviennent intrinsèquement communicants. En effet, de nombreuses applications, mainstream ou non, utilisent les mêmes API, elles parlent le même langage. Il n’est plus besoin de faire d’export entre différentes applications.

Applications mobile les connecteurs API

Toujours plus simples à employer

Il existe d’innombrables API pour la finance, la messagerie sociale video, le virtual payment, le commerce électronique ou le bitcoin. La catégorie d’API la plus utilisée aide au partage et à l’analytics des données entre diverses applications. Cette complexité intrinsèque est réduite grâce à l’usage d’un universal monitor d’API comme Swagger. Quel que soit leur type, les API sont souvent proposée avec un tutorial. Avant même d’acheter une license vous pouvez tester leur fonctionnalités avec un sample accessible par un SDK.

Des catégories par cas d’usage

Une API est donc conçue en fonction de la tâche, de préférence unique, qu’elle doit accomplir. On peut recenser, entre autres, les types d’API suivants :

• Les API de base de données facilitent la communication entre une application et un système de gestion de base de données.

• Les API distantes interagissent par le biais d’un réseau de communication.

• Les API Web envoient des requêtes à partir d’une application Web et des réponses à partir de serveurs HTTP.

• API choisies en tant que politique de publication sont conçues pour un usage interne dans les grandes entreprises.

 

Elles peuvent aussi être des produits intégrés aux logiciels vendus aux clients, comme :

• Les API privées sont utilisées en interne pour réduire certains coûts.

Elles sont intégrées dans les systèmes et les applications utilisés par ses employés et certains accédants externes autorisés. L’organisation exerce un contrôle total sur l’API.

• Les API partenaires fournissent des flux de revenus supplémentaires. Elles sont partagées avec les partenaires commerciaux pour ajouter de la valeur au service et ouvrir un canal pour la vente incitative.

• Les API publiques sont disponibles pour tous les développeurs tiers. Elles peuvent augmenter les revenus, aider à atteindre un public plus large, à développer le trafic et créer une de nouvelles initiatives commerciales.

Ces API publiques peuvent être soit :

• Ouvertes : il n’y a pas de conditions restrictives ni de consentement de l’auteur, ni de paiement pour l’utilisation de l’API. Une documentation publique est offerte aux développeurs.

• Commerciales : elles imposent de payer un abonnement pour tester et examiner l’API. Leurs éditeurs proposent souvent un essai gratuit.

 

Vous avez un projet mobile, parlons en ensemble.

Messagerie par 8 pix développeur d'applications mobiles.

Continuer.